Coding interview chez les GAFA

juin 05, 2020

Alors, bravo, vous avez passé l’étape du screening et vous êtes convoqué pour les fameux entretiens sur site, j'ai nommé les "On site interviews" .

En fonction du poste pour lequel vous postulez, vous passerez de 4 à 6 entretiens sur des sujets divers en relation avec le poste, mais à part de rares exceptions vous ne dérogerez pas au fameux entretien de "Coding".

C'est un des entretiens les plus redoutés par les candidats, car il est réputé difficile. En gros, cela consiste à écrire un algorithme sur un tableau blanc sans ordinateur pour résoudre une problématique donnée.‌‌‌‌

Règle 1: Soyez préparé !
Il n'y a pas de miracle, si vous ne maîtrisez pas les algorithmes classiques demandés dans ce genre d'entretien, vous n'avez aucune chance de réussir.
Il va donc falloir être préparé, et pour cela le site de référence est leetcode.com
Commencez par les exercices "easy", puis les "medium", puis enfin les "hard".
Bien sur, mettez vous en condition d'entretien, faites les exercices sur une feuille de papier et surtout pas sur un ordinateur.
En entretien attendez vous à une problématique qui pourra se résoudre avec un algorithme de difficulté "medium" ou "hard".
En fonction de votre niveau, la préparation vous prendra d'un à plusieurs mois pour maîtriser un panel suffisant d'algorithmes.
Je vous invite à consulter cette page pour avoir une idée de ce que vous devez préparer.

Règle 2: Posez des questions !‌‌‌‌
Oui, cela parait évident mais beaucoup de candidats ne le font pas et commencent à chercher à répondre immédiatement. C'est une grossière erreur !‌‌‌‌
L’énoncé sera volontairement incomplet car un des buts de l'entretien est de détecter votre capacité d'analyse et foncer tête baissée est la dernière des choses à faire.‌‌‌‌
Pensez aux cas particuliers et demandez des clarifications, n’hésitez pas à reformuler la problématique pour être certain de l'avoir bien saisie.‌‌‌‌
Par exemple, on vous demande de chercher dans un tableau, demandez la taille de ce dernier, demandez si il peut être vide, si ce qu'on recherche peut ne pas être présent, si on peut avoir plusieurs occurrences, etc ....

Règle 3: Pensez à voix haute !
‌‌‌‌‌‌Votre interlocuteur ne pouvant pas lire dans votre tête, si vous restez silencieux durant vingt minutes à chercher la solution il n'aura aucun indice sur votre méthodologie et votre capacité d'analyse quand bien même vous trouvez la solution.‌‌
Il faut donc l'alimenter en permanence des vos idées même si elles sont mauvaises. Cela l'informera en live sur votre démarche et il pourra éventuellement vous donner des indices si vous faites fausse route.‌‌
Gardez à l'esprit que le but de l'entretien est de juger de vos capacités d'analyse face à une problématique complexe, vous avez 45 minutes pour le convaincre, ce n'est pas le moment de faire son timide.

Règle 4: Soyez pugnace !
‌‌Votre idée initiale ne vous mène nulle part, ce n'est pas grave !
C'est l'occasion de démontrer que vous savez rebondir et vous adapter.
‌‌Changez de méthode (à voix haute) et recommencez à chercher une autre solution.
‌‌Persévérer dans une voie qui ne mène nulle part ou abandonner en disant que vous ne voyez pas de solution sont clairement des motifs de refus dans ces entretiens.
‌‌Ils préféreront toujours embaucher une personne qui sait se remettre en cause et qui est pugnace et ce même si elle n'a pas trouvé la solution.

Règle 5: Soyez à l’écoute !
‌‌L'interviewer est votre allié, il a envie que vous réussissiez.
Si il fait une remarque, soyez y attentif, il essaye surement de vous faire passer un message pour vous donner un indice, l'ignorer serait suicidaire.
De même, soyez attentif aux signaux corporels de votre interviewer, une grimace, un tic, un sourire sont autant d'indices utiles à votre disposition.

Règle 6: Donnez envie !‌‌
Sachez qu'a la fin de l'entretien, la question qui sera posée à votre interlocuteur est : "Avez vous envie de travailler avec ce candidat" ? et non pas "Le candidat est il bon ?"‌‌
Bien sur, vous devrez être bon, mais cela ne sera malheureusement pas suffisant.‌‌
Qui a envie de travailler avec un psychopathe ou un asocial ou un prétentieux ?‌‌
Vous serez donc sympathique, calme, souriant et humble même si en votre fort intérieur il y a de fortes chances que vous soyez stressé.‌‌
Essayez de créer du lien avec votre interlocuteur, un sourire, un regard, un brin d'humour pourront faire la différence.‌‌‌‌‌‌‌‌

Sur ce, je vous souhaite bonne chance et vous laisse retourner sur leetcode.‌‌

‌‌‌‌‌